Le mot du president

Casimir Wrobel
Président du SIAEP

 

L’eau occupe une place essentielle dans notre vie quotidienne. L’action d’ouvrir un robinet est devenu tellement anodine que nous oublions parfois que cette ressource n’est pas inépuisable et qu’un traitement est nécessaire pour la rendre potable.
Nous oublions que seul 0,6% des réserves en eau sur notre planète sont utilisables par l’homme. En un siècle, les besoins en eau ont été multipliés par 6, et la population mondiale par 3. En 2020, nos besoins auront encore progressé de 40%. En France nous avons, pour l’instant, la chance de disposer d’eau en quantité suffisante, dans nos nappes phréatiques et cela grâce aux précipitations atmosphériques. 
C’est la raison d’être du Syndicat Intercommunal d’Assainissement et d’Eau Potable de Nemours  Saint Pierre et de ses élus.

De la production d’eau potable à sa distribution et de la collecte de vos eaux usées à leur traitement, le SIAEP s’efforce de réduire au maximum les effets de l’homme sur son environnement.

Avec vous, nous nous devons dès aujourd’hui de mettre en oeuvre les aménagements nécessaires à la préservation de notre ressource en adoptant des comportements citoyens pour une gestion durable de l’eau, le grand défi du 21e siècle.

 

 

LE SIAEP DE NEMOURS SAINT PIERRE EN QUELQUES DATES

1961  Création du Syndicat par les communes de Nemours et Saint Pierre lès Nemours pour l’Assainissement Collectif.

1966 Création d’une Station d’Épuration répondant aux besoins d’une agglomération de 20000 habitants.

1973 Adhésion des communes de Darvault et Bagneaux sur Loing.

1998 Réhabilitation et mise aux normes de la Station d’Épuration. Elle passe à 35000 équivalents habitants.

2002 Lancement d’études pour l’alimentation en eau potable

2003 Construction d’un Puits à Drains et réalisation de la 1re Tranche de travaux pour la pose de canalisations d’eaux brutes et d’eaux traitées.

2005 Extension des compétences du Syndicat pour l'eau potable (Exploitation des ouvrages de production, transport, stockage et distribution). Il devient « Syndicat à la Carte » et change de dénomination. Il s’appelle désormais le Syndicat Intercommunal d’Assainissement et d’Eau Potable de Nemours  Saint Pierre ( S.l A.E.P ). 

 

2006 Transfert de la compétence eau potable des communes  de Bagneaux sur Loing, Nemours et Saint Pierre Lès Nemours.

Mise en place du Service d’Assainissement Non Collectif (S.PA.N.C) et Début de la construction de l’Usine d’Eau Potable concomitamment à la pose de canalisations d’eaux brutes et d’eaux traitées.

2007 Adhésion de la Commune de Poligny pour l' assainissement Collectif et non collectif (SPANC) et adhésion de la Commune de Darvault pour l’eau potable.

2008 Adhésion de la Commune de Fay les Nemours pour l’Eau Potable.

2010 Adhésion des Communes d’Aufferville et Chevrainvilliers pour l’eau potable.

2011 Adhésion des Communes de Chatenoy et Ormesson pour l’Eau Potable.

 

LES MISSIONS DU SIAEP :

1) Traiter l'eau pour la rendre potable :

Le service eau potable en quelques chiffres (données 2018)

  10 communes desservies (envir. 22500 habitants)
  Une station de traitement de l’eau potable d’une capacité de 605 m3/h
  190 Kms de réseaux
  1 569 000 m3 d’eau potable distribué

 

Ressource hydrogéologique

La ressource en eau utilisée pour la production d’eau potable du SIAEP est d’origine souterraine. Abondante et de bonne qualité, elle est puisée à partir des alluvions du Loing et de la nappe phréatique du bassin aquifère de la craie du Sénonien.

La nappe souterraine, alimentée par infiltration du plateau du Gâtinais, est protégée par la mise en place de périmètre de protection, de manière à éliminer les éventuelles sources de pollution.

 

  1.  

LA FILIÈRE DE TRAITEMENT

L'Usine de Traitement de l'eau "Les Fontaines", d'une capacité de 9605 m3/j,  bénéficie d’équipements compacts et de technologies modernes afin de répondre aux exigences environnementales.

Pour garantir des performances de traitements élevées et anticiper les normes de traitement à venir, notre usine est équipée de procédés technologiques de pointe (ultrafiltration et filières de traitement biologique), lesquels permettent de traiter les pesticides et micro-polluants tout en réduisant l’utilisation de produits chimiques.

 

L’ultrafiltration, une barrière physique contre les pollutions :

L’ultrafiltration permet de distribuer une eau claire, débarrassée de tout élément parasitaire, tout en préservant les sels minéraux essentiels. Elle consiste à utiliser une membrane pour arrêter physiquement des particules ou molécules organiques, virus et bactéries. Les capacités de rétention des membranes d’ultrafiltration couplées avec le charbon actif éliminent les problèmes de goût, d’odeurs et de pesticides. L’ultrafiltration permet également de réduire la quantité de chlore utilisé pour assurer la sécurité bactériologique dans les réseaux d’eau.

Principe de fonctionnement du traitement de l’eau Pour garantir l’excellente qualité des eaux produites aussi bien vis à vis des paramètres physico-chimiques traditionnels (turbidité, matières organiques, etc) qu’organoleptiques (goût, odeur, limpidité), ainsi que pour l’élimination des germes (bactéries, virus, pesticides), notre usine est équipée du procédé ULTRAZUR® / Aquasource.

Caractéristiques techniques de la filière de traitement :
- Traitement biologique des nitrates sur pouzzolane
- Aération par cascade, traitement physico-chimique du Fer et du Manganèse
- Filtration sur Charbon actif en grains
- Traitement des pesticides sur filtres à charbon actif en grains
- Traitement tertiaire par ultrafiltration membranaire :
- Pompage de refoulement vers le réseau de distribution
- Eaux usées issues du recyclage rejetées au réseau d’assainissement

 

 

 

 

 

L’eau provenant des ressources (après les étapes de traitement biologique) passe à l’intérieur d’une membrane – un long spaghetti creux – et ressort au travers de millions de trous 1 000 fois plus petits que ceux des pores de la peau humaine.

Les impuretés – bactéries, virus – sont ainsi piégées à l’intérieur de la membrane. Celle-ci est régulièrement nettoyée afin de garantir un traitement de qualité.

 

Depuis le 1er janvier 2016 et pour une durée de 12 ans, par contrat de concession le SIAEP de Nemours Saint Pierre, propriétaire des installations,  a confié à la société Saur l'exploitation de l’usine "Les Fontaines" ainsi que la maintenance de l'ensemble des 190 kilomètres de réseau.

 

 

   

 

 

2 ) Traiter vos eaux usées pour protéger l'environnement :

le service assainissement en quelques chiffres (données 2018)

  deux stations d’épuration (Némosia et Poligny) pour une capacité totale 
de 35 500 équivalent habitants
   50 postes de relèvement,
  108 Kms de réseaux d’eaux usées
  Plus de 1 317 000 m3 d’eaux épurées

 

A travers ses infrastructures spécialisées, le SIAEP de Nemours Saint Pierre s’efforce de diminuer les impacts de l’Homme sur son environnement en assurant la collecte de vos eaux usées et le traitement de celles-ci dans ses stations d'épuration, 

 

 

 

Une certification QSE (Qualité Sécurité Environnement) garantissant un fonctionnement optimal en respect des normes ISO 9001, OHSAS 18001 et ISO 14001

 

 

step nemosia

 

Sur le secteur de Nemours, plus de 45 collaborateurs du groupe Saur desservent en eau potable et traitent les eaux usées de plus de 22000 personnes à qui ils garantissent la qualité et la quantité.

 

 

     

Depuis le 1er janvier 2017 et pour une durée de 12 ans, par contrat de concession le SIAEP de Nemours Saint Pierre,  propriétaire des installations, a confié à la société Saur l'exploitation de ses stations d'épuration (Némosia et Poligny) ainsi que l'entretein des 108 kilomètres de réseau de collecte.